Un beau dimanche de mai…

La fiancée des anges

Lentement jusqu’à l’autel glisse sa robe blanche, le temps s’est suspendu comme pour sceller les fiançailles d’un ange. Derrière le miroir de ses rêves clair de lune, un doux regard de femme s’éveille avec la grâce diaphane d’une rose à peine éclose. Un teint de porcelaine, une prose éclatante qui sème ses printemps, une reine fragile sans diadème, ni diamant. Comme une plume céleste portée par un souffle d’airain, l’enfant chérie s’échappe, vers un autre ciel, un autre destin. Elle porte en elle les promesses sages des grands jours, quand les fleurs sont belles aux premiers mois de mai et que court léger sur les lèvres le velours des mots échangés en pieux serments d’amour. Par les nuits bleu azur les ailes de son âme s’envolent sous les cieux étoilés et les astres fidèles posent une poussière d’opale sur sa longue chevelure à la couleur de jais. Lentement jusqu’à l’autel glissent ses yeux de miel, ses boucles emprisonnées sous les fleurs d’oranger éclairent son visage, d’une candeur solennelle. Le soleil embrase ses paupières délicieuses de mille reflets d’argent puis un ange divin dépose sur sa tête une tiare de nuages aux nacres somptueuses. Alors un voile de mystère descend de l’infini pour couronner l’enfant d’une lumière bénie et les vents amoureux glissent à son doigt, un anneau d’or paré d’éternité.**

**Conte « Un beau dimanche de mai » écrit par Moine Corinne

« Avec les plumes des anges pour toujours sont gravées les promesses éternelles des beaux dimanches de mai. »**


Coutumes et traditions anciennes

Ma grand-mère fit sa première communion* dans les années 1900 à l’âge de 13 ans, un événement important dans la vie d’une jeune fille élevée dans la ferveur religieuse. À cette époque il fallait se conformer avec rigueur à l’étiquette, bien souvent le patriarche choisissait l’époux de sa propre fille : un bon parti ! Les mariages d’amour étaient extrêmement rares d’ailleurs, les femmes n’avaient que très peu le choix de leur destin, leur rôle se cantonnait à faire des enfants et à tenir le foyer ! Enfin, je conclurais cet article en remerciant toutes les personnes qui contribuent au succès du blog par le prêt ou le don de leurs photos de famille. Un grand merci aussi à Marie-claire d’Emmaüs Bellegarde pour les jolies pépites dénichées dans sa caverne miraculeuse. Vous êtes nombreux (ses) à me féliciter pour mes textes, une façon pour moi de faire passer des messages sur l’importance de préserver notre patrimoine. Les anciens ont voulu nous transmettre les témoignages émouvants de leurs croyances et modes de vie, il est donc de notre devoir de conserver cette mémoire. Le saule et l’églantine : une petite graine d’amour qui grandit au fil des jours… grâce à vous et mes anges..                                                                              

« Je me rappelle le jour de ma communion « solennelle » c’était le 26 mai 1963 à l’église de Bellegarde. C’est vrai que j’avais l’impression d’un mariage ! J’ai encore le missel* aux pages dorées et toutes les images que l’on s’échangeait entre nous. »
Marie Claire le 5 Mai 2019



« Je vis un ange blanc qui passait sur ma tête. Son vol éblouissant apaisait la tempête, et je voyais, dans l’ombre où brillaient ses prunelles, les astres à travers les plumes de ses ailes. »
Victor Hugo

* Toutes les archives que vous me confiez sont numérisées et conservées afin d’illustrer les articles du blog. Cela représente un travail colossal mais je ne compte pas mon temps, d’ailleurs le temps est si peu de chose au regard de la tâche pour laquelle je me suis investie ! Alors aidez-moi à sauver notre patrimoine photographique.. N’hésitez pas à me contacter via ma page « contact », merci d’avance pour votre démarche.


*Un missel est une petite bible

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est le-saule-et-leglantine_logo-3.png.

Rédaction/Moine Corinne.

Photos/Moine/Unsplash

*Les photos estampillées LS&L sont soumises à des droits d’auteur.

*Les textes portant un astérisque sont l’entière propriété intellectuelle de la rédactrice.

avatar
1 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Marie Claire CADDETcorinne Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des