A propos de moi

Le saule et l’églantine : ma recette du bonheur

« J’adore me perdre dans mes pensées pour imaginer des histoires uniques, les mots ont tout comme les couleurs, des pouvoirs insoupçonnés ! Je suis tombée dans le chaudron magique quand je n’étais encore qu’une enfant : j’ai toujours aimé écrire. Ce que l’on ose crier à voix haute, on le chuchote en griffonnant sur le papier, tel un écho, juste à demi-mot ! Les mots peuvent être audacieux, légers voire effrontés, rose bonbon ou gris opaque ! J’aime m’amuser à les choisir comme je le ferai avec une patine… délicats et aériens comme les ailes des oiseaux imaginaires qui vagabondent dans mon esprit créatif. Les mots et les couleurs m’ont ouvert la porte d’un monde que je ne soupçonnais pas : la liberté d’exprimer qui l’on est vraiment au fond de soi ! Incontestablement ma plus belle recette du bonheur ! Le saule et l’églantine c’est mon voyage d’amour, un livre ouvert où le temps s’évade entre passé et présent. Des mots comme des messagers pour souffler la magie et rompre le temps d’un instant le sortilège de l’oubli…

« Un saule majestueux vivait esseulé au milieu de sa campagne verdoyante, des vents tourbillonnants avaient quelque peu fragilisé son feuillage. Mais son allure restait noble, sa stature était imposante et les fidèles oiseaux du ciel se cachaient dans ses branchages. L’églantine n’en avait pas moins fière allure, elle laissait un parfum enivrant dans son sillage, mais nul n’osait l’approcher tant elle était piquante ! Une bonne fée magicienne lasse de voir ces deux âmes solitaires se désespérer, décida de les faire se rencontrer. L’alchimie des sens opéra, l’églantine fut conquise par la noblesse du saule, lui se dit que la pimpante églantine dessinerait de délicieuses couleurs à sa vie. Ensemble ils créèrent un jardin fabuleux où exaltaient les parfums envoûtants de sublimes roses anciennes. Les grenouilles fanfaronnaient au milieu des nénuphars en une joyeuse cacophonie, elfes, papillons et libellules dansaient d’espiègles farandoles. À la nuit tombée, la lune berçait ce petit monde, puis une divine poussière d’étoiles enveloppait ce jardin merveilleux, sans nul doute il y avait de la magie dans ce lieu si particulier. On a tous un jardin secret ! Prenez le temps de regarder autour de vous, votre cœur vous indiquera le chemin… »**

A Catherine mon amie, ma bonne étoile…
Je sais que de là-haut tu sèmes des roses merveilleuses sur ma route…

**Conte écrit par Moine Corinne