[metaslider id=101]

Derniers Articles

D’ici et d’ailleurs…

Que m'importe les chemins empruntés...

lire la suite de l'article

Histoire de vie peu ordinaire

Chemin de la fin, Clarafond-Arcine Lydie et Marius...

lire la suite de l'article

Frissons d’automne

L'astre solaire blafard chancèle sur les berges du Rhône...

lire la suite de l'article

À propos de moi

Le bonheur est dans la rose !

Poésie aquarellée…

« Que m’importe les chemins empruntés, il y a toujours quelque chose à découvrir… »

J’éprouve pour les vieilles pierres une tendresse toute particulière, car elles éveillent en moi une poésie familière, celle de mes racines rurales.

Une virée vagabonde au cœur d’un hameau dissimulé sous une luxuriante végétation, s’apparente davantage à un voyage hors du temps qu’à une banale balade du dimanche.

Et bien qu’en hiver la campagne ait l’allure d’un désert absolu, la belle saison reste la plus opportune pour découvrir dans l’enchevêtrement des haies, des bâtisses aux volets dépeints empourprés de glycines et des jardins sauvageons où se réinvente la poésie aquarellée des roses*.

Une fugueuse mélancolie, m’exile parfois dans mes souvenirs teintés d’évasions champêtres à bicyclette.

Je ne résiste guère au charme désuet d’une ruelle pavée, qui s’effiloche entre coins d’ombre et bordures d’hortensias aux théâtrales fleurs en pompon.

Je suis tiraillée entre ici et ailleurs…

Ma dernière halte contemplative et non des moindres, les cimetières ruraux, n’y voyez quelconque morosité, bien au contraire les épitaphes ensevelies sous les lierres ont tant à me raconter…

« D’ici et d’ailleurs… » écrit par MOINE Corinne

Photo réalisée à Chanaz (Savoie)

*Les Roses par P.J Redouté -Ouvrage de 1817-

Fontaine légendaire…

Une gargouille* constitue la partie saillante d’une gouttière, permettant l’écoulement des eaux de pluie hors des murs d’une architecture.

Ouvragée d’une figure animale de style gothique, une gargouille désigne aussi toute figure sculptée évacuant de l’eau, tel un bec de bassin et de fontaine.

*Gargouille-du latin garg signifiant gorge-

Fontaine datant de 1844 Songieu (Ain)


Fidélité exacerbée

Les ruines et les tombes abandonnées doivent au lierre son indiscutable poésie.

Ce cannibale végétal aux lianes vigoureuses détient la palme de la mauvaise réputation, pourtant des études récentes tentent à prouver qu’il est le champion de la dépollution !

Le lierre symbolise l’attachement persistant et la vie éternelle.

Seyssel ( Ain)


Ne soyez donc pas heurté !

Au XVIe siècle, on avait recours aux heurtoirs pour annoncer sa venue aux portes des habitations.

Richement décorés, les heurtoirs étaient fabriqués en métal ou en bronze.

Ce bel objet est malheureusement parti aux oubliettes, détrôné par la sonnette !

Songieu (Ain)


Pommeau funéraire à l’abandon…

Observez une pomme de pin à l’envers, vous remarquerez qu’une spirale évolue à partir de son centre, puis inversement, ce parallélisme parfait évoque la cyclicité du rythme de la vie.

Autrefois, des sculptures en pomme de pin étaient fixées à l’extrémité des toitures, des épis de faitage qui assuraient l’étanchéité d’une partie de charpente saillante.

Cimetière de Songieu (Ain)


De charmants atouts

La glycine est apparue en France vers la moitié du XIXe siècle, elle embellissait le seuil des maisons et recouvrait de ses magnifiques fleurs en cascade, murs et tonnelles.

Une glycine peut allègrement dépasser une centaine d’années.

Comme presque toutes les plantes grimpantes, elle symbolise les liens de l’amitié.

Chanaz (Savoie)


Aimer, tout un poème…

Offrir des clématites servait jadis à transmettre un message d’amour, elles accompagnaient avec élégance, une demande de fiançailles ou de mariage. 

Photo réalisée le long du canal de Chanaz (Savoie)


Bleu bucolique

Des volets bleus balayés par la chaude lumière d’un jour d’été et voilà que le charme intemporel d’une maison de campagne opère dès le premier regard.

Chaumont (Haute-Savoie)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est le-saule-et-leglantine_logo-3.png.

Albert Moine Anglefort Anna Coleman Watt automne autrefois Bange bassy bergerie bleu blues blé bois bonbon botanique bricelets brocante campagne chapelet Chaumont château Chésery cimetière clarafond-arcine communion coutume dorches fée globe de mariée jardin jardins-secrets-vaulx lune légende mystère Nicéphore Niépce noël papillon paysage photographie post-mortem Pouilly poupée Rhône rose seyssel Vuache éclaboussure

*Les textes sont l’entière propriété intellectuelle de la rédactrice.

*Les photos estampillées LS&L sont soumises à des droits d’auteur.

Cinquante nuances de blues…

Voilà donc l’été qui s’enfuit tel un voleur, entraînant dans son sillage la douceur insouciante des parfums estivaux.

Pourrait-il en être autrement ?

Mon horizon se teinte peu à peu de couleurs aux déclinaisons captivantes, comme un appel vers un nouveau voyage. Déjà le contraste est saisissant entre les tons vibrants de l’été et le cri solitaire des oiseaux qui chahutent dans le ciel serein.

Comme une note de blues danse dans mon esprit amer !

Il me faudra bientôt abandonner le bleu divin, les verts tendres, les mauves audacieux qui s’invitaient en un joyeux charivari, chavirant mon aquarelle du bonheur.

Bonjour le blues, l’âme paresseuse et le temps passé à chercher l’inspiration en foulant les tristes herbes sèches. Des mosaïques d’hortensias ocre rubis s’enveloppent d’une sérénité tranquille, réchauffant de leur grâce fragile les pierres assombries sous la lumière nocturne.

Ainsi se réinventent les couleurs de mes nuits…

C’est le moment de ranger dans un coin de ma tête le blues des couleurs et les bleus de l’été…. S’abandonner à la palette automnale, oui mais en rêvassant « la vague » à l’âme.

Une touche de nostalgie nécessaire pour ouvrir la grande porte du corridor des souvenirs flamboyants ! Des moments précieux dont il faut se rappeler chaque jour pour savourer avec délectation la beauté fugace des saisons.**

« Blues atmosphère » écrit par MOINE Corinne


Photos réalisées à Seyssel Haute-Savoie

Libellule Lac du Bourget Savoie

Rédaction/Photos/Moine Corinne

*Les photos estampillées LS&L sont soumises à des droits d’auteur.

*Les textes sont l’entière propriété intellectuelle de la rédactrice.

en apprendre plus