Patine et poésie d’objets anciens

La patience est une fleur rare qui se cultive avec le temps...

Mon jardin d’intérieur

J’aime chiner la vaisselle ancienne, avec une prédilection pour les pots à lait de nos grands-mères. La porcelaine d’autrefois a ce charme inconditionnel qui traverse le temps sans prendre une ride. Il suffit parfois de « quelques vieilleries bien senties » pour insuffler une vague de poésie à son intérieur !

Pour vous créer une atmosphère végétalisée, pensez à la fameuse dame-jeanne*, ajoutez quelques branches de noisetiers duveteux pour une touche printanière, plumes de paon, fleurs séchées feront aussi l’affaire ! Placez vers une fenêtre pour que la lumière du jour scénarise votre bouquet de saison.

J’affectionne aussi les objets en régule* que je patine pour l’occasion, je les sublime avec des végétaux, un mariage heureux : ma touche personnelle. Toutes mes créations sont réalisées dans une démarche responsable avec des matériaux recyclés ou détournés. Quelques coups de pinceaux suffisent pour valoriser des objets « hors du temps », un terrain de jeu créatif qui semble avoir du sens aujourd’hui au vue de l’engouent des français pour le recyclage et l’occasion.

La tête dans les nuages peut-être… mais les pieds ancrés à la terre !

**Rédaction MOINE Corinne

Photo « Nivéoles du Vuache et crémier ancien »

Retrouvez-moi sur Pinterest


Corps de lampe à huile végétalisé/patiné -1849- 

Ange en vue !

Poésie végétale sur fond de tableau pêle-mêle

Nid d’intérieur


La fabuleuse légende de Dame Jeanne

La légende raconte que la reine Jeanne fut chassée de son royaume de Naples, en 1347. Surprise par un violent orage, lors de son périple elle se réfugia pour la nuit dans le château d’un verrier au hameau de «Saint Paul la Galline Grasse». Le lendemain, elle découvrit comment l’artisan fabriquait ses flacons. Troublé par la présence de la reine Jeanne, le verrier souffla si fort dans le mors de sa canne qu’il réalisa « par erreur » une bouteille énorme. Il décida d’en lancer la fabrication et l’appela reine-Jeanne, mais Jeanne demanda humblement de lui donner le nom de «dame-jeanne». Pour protéger son imposante bouteille au demeurant fragile, le verrier l’habilla d’osier.


*La régule est un alliage d’étain/plomb/antimoine, principalement utilisé pendant la Première Guerre mondiale en remplacement du cuivre pour la réalisation d’objets décoratifs, le cuivre étant pour l’époque réservé pour la fabrication de minutions. Voilà donc un indice précieux qui vous renseignera sur la datation de ce type d’objets chinés.

Rédaction/Photos/Moine Corinne

*Les photos estampillées LS&L sont soumises à des droits d’auteur.

*Les textes sont l’entière propriété intellectuelle de la rédactrice.

5 1 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Flanker
Flanker
5 juin 2018 21 h 35 min

Continue de nous faire rêver et dévoile nous tous les secrets de cette belle région.