Sur un air d’autrefois…

Maman raconte-moi ton Noël

Derrière notre porte accueillante, il y avait toujours une histoire fantastique à raconter.

Il va s’en dire une histoire vraie un peu enjolivée, qui semblait s’être échappée d’un conte de fées !

En ce jour béni par le calendrier des saints, notre vieux matou fanfaronnait « toutes griffes dehors » sans craindre un malheureux coup de balai !

Sur la crédence de la cuisine trônaient d’exquises gaufrettes*, des gourmandises alléchantes bien simplement arrangées dans leur compotier de porcelaine.

Et quelle porcelaine !

Une jolie ménagère parée d’un tourbillon de fleurs printanières, cadeau de mariage précieux que maman ne sortait du buffet que pour les grandes occasions !

Dans un silence quasi religieux mon père déballait une boîte au carton poussiéreux, mon cœur battait la chamade sous le bruissement du papier Kraft défroissé…

Boules de Noël mercurisées et images illustrées reprenaient du service sous mes mains fébriles d’enfant.

De drôles de figurines aux indescriptibles nuances or, me décrochaient des sourires sous le halo des bougies allumées.

Après minuit, le sapin roi couronné révélait enfin ses fabuleux trésors : poupée de chiffon, jeux en bois, clémentines et friandises.

Des étrennes fabuleuses parfois des petits riens qui suscitaient de joyeux tapages…

Bien des années plus tard, je compris que mes parents peu « argentés » avaient su faire de Noël une fête d’amour et de magie inaltérable…

« Maman raconte-moi ton Noël » MOINE Corinne

*bricelets


Histoire des bricelets...

Le bricelet est une spécialité des Pays de Savoie, une gaufrette tout à la fois fine et croustillante dont la recette remonte à l’an 1552.

Il est à noter que si historiquement le bricelet fait partie intégrante du patrimoine culinaire Suisse, la proximité du Pays de Savoie* avec ses voisins helvètes permit à ce petit biscuit traditionnel de traverser la frontière !

Dans nos campagnes, la recette ancestrale transmise de mère en fille s’accompagne encore de l’authentique fer à bricelets en fonte. Cet ingénieux gaufrier ancien, muni de deux longues tiges terminées de poignées, permet à son utilisatrice de le retourner sans se bruler.

La particularité du fer à bricelets réside dans la richesse des gravures de ses plaques. Autrefois, elles s’apparentaient à des armoiries familiales ; lors des rassemblements festifs la provenance des bricelets était facilement identifiable.

Voilà donc un objet culinaire d’art populaire, qui désormais n’aura plus de secrets pour vous !

*Nota bene : La Savoie propriété du Royaume de Sardaigne fut annexée à la France en 1860 (Traité de Turin), puis scindée en deux départements Savoie et Haute-Savoie.


Le bricelet entre anecdote et légende

La confection des bricelets serait liée à celle des hosties, des moines voulurent jadis en améliorer la recette dans le but de faire revenir les fidèles à la messe !

J’ignore si ce fait historique est avéré, alors consommez cette information « non sourcée » avec modération !

Joyeux Noël à vous…

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est le-saule-et-leglantine_logo-3.png.

* Les photos estampillées LS&L et les textes sont soumis à des droits d’auteur.

*Les textes sont l’entière propriété intellectuelle de la rédactrice.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x