Et si nous contions fleurette !

Angelot en régule époque 1900 monté sur sa pendule de cheminée

Histoires à tourner à rond !

Voyage à l’envers…

« Une vieille horloge m’a raconté ses périples voyageurs… elle qui jadis berçait de son carillon magistral, les livres reliés de la bibliothèque d’un salon cossu. Après des années de bons et loyaux services elle s’était vu reléguer au rebut pour mauvaise conduite « trop bruyante », aux côtés de ses compagnons d’infortune : des chandeliers dégoulinants de cire … Ces aventures chaotiques, lui avaient malheureusement coûté une aiguille, bien trop âgée pour autant d’émotions, elle en avait définitivement perdu la boussole ! Sans espoir de retour, l’atmosphère feutrée aux couleurs de lin ! La respectueuse dame ronchonnait tristement enfermée au fond du placard à balais ! Même les bonnes choses ont une fin ! Bien des années plus tard, coup de pouce du destin, nous récupérons ce trésor de manière fort inattendue : le trottoir de la ruelle d’en face ! Ni une, ni deux, voilà la vieille dame qui s’agite au fond du monstrueux sachet en plastique, s’insurgeant contre sa bienfaitrice : moi en l’occurrence, à grands renforts de carillons véhéments ! Comment dois-je lui dire que je viens de sauver sa carcasse de bois ! Après quelques mises au point nous nous sommes adoptées mutuellement ! Je dois l’admettre elle ne tourne pas toujours très rond, mais j’aime notre rencontre insolite. Une histoire sans contretemps, puisque désormais après une cure de rajeunissement, Madame fraîche comme un bouton de rose, trône confortablement au milieu des soupières en porcelaine, des muffins au chocolat et ma touche de modernité… Et même si elle se montre parfois un peu capricieuse, nous voilà les meilleures amies du monde quand vient l’heure du thé ! »**

Les tribulations de Cupidon…

« Voilà la jolie commode rose bonbon juchée sur un cheval à bascule en attendant que son prince vienne la chercher ! Rien à l’horizon ! Même la pendule à coucou en a perdu son caquet, mais que fait Cupidon ! Les papillons brodés de la nappe du salon s’ébrouent pour ventiler l’atmosphère ! Le petit canapé moqueur prend une allure un peu gonflée, rira bien, qui rira le dernier. Bougies et lanternes allumées font vibrer d’imagination les fleurs de papier crépon. On cherche en vain l’audacieux polisson, du sol au plafond, mais où est donc Cupidon ! La jolie commode rose bonbon en est verte de rage, elle qui avait fait grand voyage pour rencontrer le gentil garçon… Plus qu’à défaire ses valises et plonger dans une vilaine théière grise, son humeur de « chien délaissé ». Cupidon est un méchant garçon, un malicieux coureur de jupons, je l’ai vu conter fleurette à un mannequin de carton habillé de dentelles, mais chut ça c’est un secret de Polichinelle ! »**

**Contes « Histoires à tourner en rond » écrit par MOINE Corinne

« Les couleurs d’églantine » sont sur Pinterest


Réveil « Le tapageur » 1920

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est le-saule-et-leglantine_logo-3.png.

Rédaction /Photos /Moine Corinne

*Les photos estampillées LS&L sont soumises à des droits d’auteur.

*Les textes portant un astérisque sont l’entière propriété intellectuelle de la rédactrice.

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments